From Kivu to Chiapas, that’s why Café Liégeois favours Direct Trade

Qu'est ce que le commerce direct ?

Le « Commerce Direct » (Direct Trade) représente une révolution majeure dans l'univers de la caféiculture par son importance sur la répartition actuelle des richesses parmi les acteurs du marché. Le « Commerce Direct », c’est tout d’abord l’élimination des intermédiaires en achetant le plus directement possible aux coopératives et autres entreprises syndiquées. C’est aussi une manière d’outrepasser les acteurs contrôlant les diverses certifications Fairtrade et Bird Friendly. De plus en plus de producteurs privilégient cette solution en délaissant les certifications pour avoir plus de contrôle sur les éléments allant de la qualité du café, les questions sociales, ou les préoccupations environnementales

En se comportant de la sorte, les entreprises évitent également la spéculation des marchés boursiers sur le prix du café. Les acteurs du « Commerce Direct » attirent l'attention des consommateurs sur la richesse et la diversité qui existe dans le monde du café. Comment ? En entretenant des relations directes entre le consommateur et le producteur local. C'est une façon efficace de valoriser le fermier, sa région et ses méthodes de travail, sans rogner sur la qualité du produit et le développement durable. 

Coffee beans

Crédit photo : dailycoffeenews.com

Pourquoi doit-il être privilégier ?

La plupart des coopératives impliquées dans le « Commerce Direct » pratiquent une agriculture biologique, sans aucune utilisation de pesticides ou d’engrais chimiques. Elles favorisent ainsi la conservation de la biodiversité en cultivant les grains sous l’ombre des forêts. Du point de vu économique et social, les coopératives et autres producteurs locaux peuvent compter sur la confiance des organisations qui jouent à 100% le jeu du « Commerce Direct » en continuant d’acheter leurs produits de façon régulière. Cela permet aux producteurs de mieux planifier le futur. Dès lors, les profits des coopératives sont réinvestis dans les services à la communauté (éducation, soins de santé, infrastructure, etc). Les producteurs et torréfacteurs participent ainsi à la santé de leur coopérative tout en assurant une gestion transparente.

Le choix des grains Café Liégeois : Du Kivu au Chiapas

Comme d’autres organisations, les équipes de Café Liégeois se rendent directement dans les fermes et les pays producteurs pour sélectionner les meilleurs grains servant à la conception de nos cafés. Ce « Commerce Direct » nous permet aussi de contrôler efficacement la qualité et la fraîcheur des cafés que nous vous offrons.

Au KIVU avec COMEQUI :

Cela nous permet aussi de travailler directement avec les producteurs locaux, comme nous le faisons aux côtés de l’OBNL COMEQUI basée au Kivu. Créée en 2008, cette association poursuit l’objectif de donner les moyens à la population rurale du bord du lac Kivu (plus particulièrement dans la région de Minova), de mener des actions de développement durable pour accroître ses revenus et d’améliorer les conditions de vie des habitants. En plus d’accroitre la production caféière d’un café arabica d’exception, COMEQUI aide, encadre et forme les caféiculteurs de la région. Café Liégeois a assisté les équipes de COMEQUI dans le lancement d’une pépinière mettant gratuitement à disposition plus de 400 000 plants de café à 425 petits planteurs du Kivu.

COMEQUI - Coffee business

Crédit photo : Ethiquable coop

Avec Terres solidaires du Chiapas:

Du côté du Mexique, les équipes de Café Liégeois travaillent sur le terrain, de concert avec l’association Terres solidaires. Après une visite au Chiapas, les dirigeants ne sont pas restés insensibles aux conditions environnante des producteurs :

« Il n’est pas possible de passer du temps avec ces personnes, de commercer avec elles et de rester insensible à leurs difficultés. La rentabilité de leur travail est si qu’ils ne peuvent investir dans le matériel qui leur permettrait de mieux exploiter leur plantation. Il ne s’agit pourtant pas de matériel lourd, mais parfois simplement de pelles, de bêches, de clôtures ... Il n’est plus acceptable que des personnes soient parfois incapables d’assurer leur subsistance par la faute de prescripteurs économiques qui négocient à la baisse les cours d’un produit dont ils ne sentiront même jamais l’odeur. » (Michel Liégeois, Directeur Général de Café Liégeois)

Dès lors, sur chaque café en provenance du Chiapas, nous avons décidé de reverser 0.10 cents par boite à l’association, en plus de payer un prix plus élevés aux producteurs locaux.

Ces gestes participent à la pérennité et au bien vivre des producteurs. Pour cette raison, l’ensemble des produits en grains de la gamme Café Liégeois sont issus de cette démarche même sociétale. Le Commerce Direct, c’est donc avant tout le respect de valeurs qui ont le mérite de pousser un peu plus loin la démarche de commerce équitable. Pour un monde simplement meilleur.



Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published