Full-bodied, fruity, smooth coffee… we walk you though coffee varieties

Détrompez vous dès à présent, la puissance et les arômes du café ne proviennent pas uniquement de sa torréfaction ou de son mode de préparation. En effet, cela commence d’abord par la variété du caféier.

Il existe plus de 80 espèces de caféiers (coffea) mais seules deux sont cultivées pour la dégustation: le coffea arabica (Café Arabica) et le coffea canéphore (Café Robusta).

Café Liégeois fait le point avec vous sur ces différentes variétés de café afin de mieux choisir et apprécier vos moments caféinés.

Le Café Arabica

L’arabica est la variété de café la plus cultivée au monde (environ 70% de la production mondiale). Il fait son apparition dans les cultures il y a plusieurs siècles et est baptisé de son lieu d’origine qu’est la péninsule Arabique, entre l’Ethiopie et le Yemen.

Le Coffea arabica s’épanouit dans des environnements humides et ombragés, à haute altitude (entre 800 et 2000 mètres).

Les variations de saveurs de l’arabica proviennent principalement de l’origine du café. En effet, on le retrouve à la fois dans les cultures sud-américaines (Brésil, Colombie, Guatemala), centre-américaines (Mexique) et africaines (Ethiopie).

Bien que la mention 100% arabica soit souvent perçue comme un gage de qualité et de douceur du café, tout est en réalité question d’origine, de goût et de mélange. De plus, cet idée de café plus « accessible » prêtée à l’arabica est en particulier due au fait que le taux de sucre est beaucoup plus élevé que dans le robusta, masquant son acidité.

Le café Robusta

A l’image de la plante qu’est le Coffea canéphora, une plante robuste, facile à cultiver et poussant rapidement, le café robusta est une variété corsée et forte en arômes amers. C’est la raison pour laquelle il est beaucoup moins consommé que l’Arabica et vendu à un prix largement moindre.

Cependant, certains robustas sont aujourd’hui en mesure de concurrencer la qualité d’autres arabicas. Grâce à la culture, la torréfaction, puis la préparation, le robusta présente une complexité qui tend à être aussi grande que l’arabica.

Le robusta est rarement consommé pur. On l’utilise dans les mélanges où son aspect corsé, terreux et cacaoté est un grand atout.

Le robusta est l’emblème du fameux café court italien: le café expresso. Préparé dans les règles de l’art, il contient en moyenne deux fois plus de caféine que le café Arabica.



Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published