Le début de la fin des Baristas ?

Le 21ème siècle est-il celui de la fin des Baristas ? La question se pose déjà à San Francisco où la ville a accueilli le 30 janvier dernier son premier robot barista avec le kiosque Cafe X . L’ingénieur Henry Hu a mis au point le projet qui remplace un barista pour faire le café. Également présent à Hong Kong, le robot est capable de préparer le café de votre choix en quelques secondes seulement après avoir passé votre commande sur un écran digital. Rien de plus facile !

Cafe machine in San Francisco

Crédit photo : Cafe X

La commande à distance :

Les consommateurs peuvent commander leur café à distance depuis une app mobile. Un code à quatre chiffres est envoyé par SMS et peut être entrée sur la tablette située près du kiosque. Si le client n’arrive pas à temps (le café est conservé pendant 8 minutes), il peut effectuer une nouvelle commande gratuitement au niveau du kiosque.

À court terme, la start-up souhaite pouvoir prioriser la préparation des commandes selon la géolocalisation des clients et la distance à laquelle ils se situent par rapport à la machine. Un latte pourrait ainsi être préparé après un Ristretto, si celui qui l'a commandé se situe à une dizaine de blocs alors que le second est juste à l'entrée du centre commercial.

Un autre type de Barista ?

Si le concept pourrait ne pas séduire les baristas et les fans des terrasses de café, il a déjà convaincu de nombreux investisseurs tels que Khosla Ventures, Social Capital, Jason Calacanis, Felicis Ventures, Silicon Valley Bank et de la Thiel Foundation. Plus de 5 millions de dollars ont été récolté pour développer et étendre le projet Cafe X dans tous les USA. Un employé est présent pour vérifier la qualité du café et faire des ajustements si nécessaires sur la machine. En résumé, l’objectif est de permettre à l'employé "humain" de pouvoir échanger davantage avec les clients pour leur proposé une expérience spécifique et personnalisée.



Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published