Coffee culture celebrated in Vietnam (Coffee Day Festival)

En ce moment se tient le Festival de la Journée du café du Vietnam (Coffee Day Festival), et ceci jusqu’au 11 décembre dans la plus grande ville Vietnamienne, Hô Chi Minh-Ville. Une belle opportunité de mettre en valeur ces cultivateurs peu connus du grand public qui procure pourtant des cafés d’exceptions.

Coffee in Vietnam

La diversité des saveurs

On retrouve dans ce pays, en fonction de la géographie et des saisons, différents climats propices à la culture du café. Contrairement aux grands producteurs de café qui favorisent les mélanges 100% Arabica, le Vietnam met en avant des mélanges à partir d’un large éventail de saveurs pour accroître la persistance en bouche. On retrouve plus d’une quinzaine de variétés différentes, dont l’Arabica, le Robusta, le Liberica, l’Excelsa, le Catimor, etc. Les vietnamiens produisent également l’un des cafés le plus coûteux au monde, le fameux Kopi Luwak.

Une économie florissante

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural vietnamien, ce pays d’Asie du Sud Est est devenu le 5e exportateur mondial de café instantané, après le Brésil, l’Indonésie, la Malaisie et l’Inde. Les parts de marché de ce produit sont grandissantes, avec un progrès de 7,3% depuis 2010.

Le pays est également un énorme producteur de Robusta, voir même le premier au monde. Avec son label “Café Vietnamien”, il est présent dans plus d’une quarantaine de pays. En 2012, il a même détrôné le Brésil comme principal exportateur de la planète. Les États-Unis et l’Allemagne demeurent les principaux clients du Vietnam, avec respectivement près de 13% et 11% des exportations nationales. Le secteur du café contribue à hauteur de 3% au PIB national. Néanmoins, seulement 5% de la production annuelle est destinée à la consommation au coeur du pays, les 95% restants étant exportés à l’international.



Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published